2015-10-27T09:27:57+01:00

Les "fromages" dans la cuisine...

Publié par Association Accueil Art Activités
Les "fromages" dans la cuisine...

Et voilà, c'est reparti pour l'année !

Nous vous donnons rendez-vous tous les mois, pour découvrir nos recettes concoctées comme d'habitude avec beaucoup de plaisir par tous...

En effet, cette année, nous avons un Monsieur dans les deux groupes .

 Cette année, le thème est : "La cuisine aux fromages et aux produits lactés".

Pour commencer, nous avons choisi le "Curé Nantais", la "Feta" et le "Chabichou".

 

 Au menu :

- Croquettes panées de « Curé nantais », caramel de miel et salade de mâche

- « Frittata au bœuf », aux tomates et à la "Feta".

- Crumble au "Chabichou", poire et "Spéculoos".

Les fiches recettes sont en fin d'article.

 

 Par rapport à la recette de l'entrée, nous l'avons un peu modifiée : au lieu de faire des boulettes, nous avons découpé des tranches que l'on a panées mais au lieu de les faire frire, nous les avons posées sur une tranche de pain et les avons passées au four - très peu de temps juste laisser le fromage fondre un peu.

C'est nettement meilleur et moins gras.

 Nous vous donnons rendez-vous à la fin de novembre pour découvrir d'autres fromages et d'autres recettes.

 

En attendant, régalez-vous si vous décidez de tester ces recettes

Pierrette et Rose Marie

Animatrices.

 

Quelques notions historiques :

« Curé Nantais ».

C'est en 1880, dans un petit village des bords de Loire : St Julien de Concelles que commence l'histoire. Sur les conseils d'un curé, Pierre Hivert invente un fromage «  le régal des gourmets ». Quelques années plus tard, en hommage au Saint homme, le fromage devint « curé nantais ». La famille Hivert a perpétué la tradition de père en filles pendant 4 générations. C'est en 1987 que Georges Parola reprend la fromagerie en déclin et l'installe à Pornic.

Fabrication : le lait cru est collecté juste après la tonte, matin et soir, en citerne individuelle. Le lait est travaillé de suite : légèrement chauffé, il est ensuite ensemencé avec de la présure naturelle de veau, découpé en lanières puis en petits grains. Il est moulé, égoutté et mis en cave pour 2 mois. Les fromages sont mis sur des planches d'épicéa ce qui leur donnent une couleur orangé. Ils sont frottés tous les 2 jours à l'eau salée ou au muscadet. Ils sont ensuite bons pour la consommation.

3 formes :   - carré aux angles légèrement adoucis

                    - gros rond destiné à la coupe

                    - un affiné au muscadet

                  

La « Feta »

C'est un fromage traditionnel grec à pâte molle. Confectionnée à partir de lait de brebis pasteurisé, parfois associé à du lait de chèvre (pas plus de 30%) il est affiné en saumure pendant au moins 2 mois. Riche en protéines, calcium et phosphore, le feta contient beaucoup de sel.

 

Le « Chabichou » du Poitou.

Élaboré à partir de pur lait de chèvre, le chabichou a la forme spécifique d'un petit tronc de cône dit « bonde » par analogie avec la pièce de bois obstruant les barriques. Il bénéficie de l'AOC depuis 1990 et de l'AOP depuis 1996 : la production du lait, la fabrication et l'affinage des fromages doivent être effectués dans l'aire géographique qui correspond au Haut Poitou calcaire.

Mais quelle est son origine ?

La légende fait remonter l'origine du mot « chabichou » au 8ème siècle suite à la défaite des armées arabes repoussées par Charles Martel à Poitiers. Car, si les Sarrasins abandonnent le terrain en 732, les chèvres qui  accompagnent les troupes, elles, restent sur place et bénéficient des pâturages de qualité que leur offrait la région pour donner un lait riche et abondant.

 

 Et puis.....l'histoire

 

L'épopée du fromage

 

 Homère dans l'Odyssée ou Pline l'ancien dans ses écrits traduisent déjà l'intérêt des peuples d'autrefois pour le fromage.

Les Sarrasins reviennent du Poitou avec du « Chabichou ».

Charlemagne apprécie particulièrement "le brie".

Vers l'an 1000, la fabrication des fromages est une activité importante des monastères : Citeaux, Munster, Maroilles

A partir de 1900, on entre dans l'ère industrielle des fromageries avec l’apparition des premières collectes de lait.

Il existait dans la Grèce antique un moyen de prédire l'avenir qui s'est totalement perdu au cours des siècles : c'était la tyromancie, autrement dit la prédiction à partir du fromage ! Selon la couleur, l'état de fermentation et l'importance des yeux de certains fromages, les initiés dévoilent l'avenir à ceux qui le souhaitaient.

A l'époque médiévale, une croyance affirmait que le fromage fabriqué par une personne venant de commettre un adultère ne se conservait pas et était rapidement envahi par les vers.....

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog