2016-12-17T10:41:13+01:00

Cuisine de Décembre 2016 en Normandie

Publié par Association Accueil Art Activités
Cuisine de Décembre 2016 en Normandie

Le mois de décembre se termine pour la cuisine dans la région de Normandie, avec un menu très bon.  Bien sûr la crème fraiche et le beurre sont au rendez-vous sinon, ça ne serait pas la Normandie.

Le menu :

- Saint Jacques à l’Honfleuraise

- Poulet sauté vallée d'Auge

- Mirlitons de Rouen

Nous souhaitons à toutes et à tous de joyeuses fêtes de fin d'année et nous vous donnons rendez-vous l'an prochain pour de nouvelles découvertes culinaires.

Pierrette et Rose Marie

Animatrices

La coquille St Jacques.

Au four, à la nage, sur le grill, à la poêle ou tout bonnement crue, la coquille se prête à toutes les préparations.

La coquille, c'est la santé. Elle a un magnifique profil nutritionnel et diététique. Elle est riche en protéines mais très pauvre en graisse ( moins de 1g/100g). C'est aussi une excellente source de fer ( 30 % des besoins quotidiens d'un adulte), en magnésium, avec des teneurs intéressantes en vitamines du groupe B. On peut donc la consommer à volonté, à condition de ne pas la préparer systématiquement avec des sauces riches en matières grasses.

La crème d'Isigny est une appellation d'origine française désignant une crème fraîche élaborée avec du lait de vache transformé dans la région d'Isigny contenant 109 communes dans la Manche et 83 dans le Calvados. Le lait cru, contenant au moins 40g/l de matières grasses est acheté aux agriculteurs. Il est collecté de 24 à 48 h après la traite pour être acheminé vers les usines de transformation où il est écrémé puis ensemencé de ferments lactiques.

Cette appellation est protégée par une AOC depuis 1986.

Bonbons et friandises : le sucre de pomme de Rouen.

Autrefois, la  ville de Rouen était un port fluvial où arrivaient de nombreux bateaux remplis de sucre de canne en provenance des pays tropicaux.

C'est en raison de cette abondance de sucre de canne que de nombreux raffineries se sont installées dans la périphérie de la ville de Rouen.

Les vergers environnants du Pays de Caux étaient alors essentiellement constitués de pommiers.

Et en particularité d'une variété dite pomme reinette. L'association du sucre et des pommes s'est donc faite assez logiquement pour donner naissance au fameux sucre de pommes de Rouen.

Pour réaliser cette confiserie, on commence par chauffer du sucre vers 130°puis, on y verse de l'essence de pomme reinette. On obtient alors une sorte de pâte molle de couleur ambrée que l'on pose alors sur une table froide en marbre. La pâte est alors roulée entre les doigts préalablement  enduits d'huile d'amande douce afin d'obtenir les bâtonnets translucides prêts à être emballés.

 

Voir les commentaires

commentaires

Martin gilles 17/12/2016 13:34

Encore bravo pour vos recettes qui doit en faire saliver plus d'un.A vous aussi de bonnes fêtes de fin d'année. Mais attention à votre foie.lol.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog