Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-02-22T09:22:39+01:00

Les "10 Km" à Basse-Goulaine

Publié par Association Accueil Art Activités

Belle randonnée de 10 km sur le territoire de la commune voisine, un parcours mixte par beau temps avec un peu de vent fort dans les espaces ouverts et petite séance finale d’étirements animée par Béatrice.

 

Le nom de Basse-Goulaine provient de la rivière, la Goulaine, et de la position du village en aval de la rivière par rapport à Haute-Goulaine qui est en amont.
La famille de Goulaine trouve son origine au 12èmesiècle, à l’indépendance du Duché de Bretagne, avec Jean de Goulaine qui a fortifié le château de Goulaine pour se protéger des attaques des Normands.
La seigneurie de Goulaine a longtemps regroupé Basse-Goulaine et Haute-Goulaine.

 

Le port était un centre très actif pour la pêche en Loire, en particulier à la civelle.

Comme à Saint-Sébastien il y avait aussi au 19èmesiècle plusieurs moulins à vent.

Dans le centre du bourg, près de notre point de départ et d’arrivée, se trouvent l’église Saint-Brice, terminée en 1878 et le clocher six ans plus tard, la maison Bellevue (19èmesiècle - religieuses de Saint-Gildas) et deux manoirs, la Prétière et Ker Clar (photos).

Ce dernier manoir, construit vers 1870, a été racheté par la ville en 1995 et mis à la disposition des associations.

 

Le marais de Goulaine (environ 2000 ha) est une zone humide classée Natura 2000, située à une petite quinzaine de kilomètres au Sud-Est de Nantes dans le Vignoble Nantais. Nous avons longé le canal de Goulaine (photo) qui permettait jadis aux chalands d’amener la chaux à Nantes.

 

Nous sommes passés par un lieu-dit nommé Quintaine (et il en existe d’autres dans la région). D’où cela vient-il ?

Le mot vient du latin : "quintana via" ou 5èmevoie dans le camp romain, le lieu réservé au marché et aux exercices militaires puis, au Moyen-Age, aux jeux d’adresse publics (d’abord pour les joutes des chevaliers).

 

Autre lieu abordé, le hameau des Vallées, en zone inondable et désormais protégé des débordements de la Loire par la levée de la Divatte. Lors de la crue exceptionnelle de décembre 1910, la digue s’est effondrée en plusieurs endroits et l’eau a vite envahi toute la vallée (niveau atteint : 3 mètres au lieu-dit des Trois-Cheminées ; populations évacuées, aucune victime). 

Les "10 Km" à Basse-Goulaine
Les "10 Km" à Basse-Goulaine
Les "10 Km" à Basse-Goulaine
Les "10 Km" à Basse-Goulaine
Les "10 Km" à Basse-Goulaine
Les "10 Km" à Basse-Goulaine
Les "10 Km" à Basse-Goulaine

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog