Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-02-04T08:43:46+01:00

"Chandeleur" à la "Pause-détente"

Publié par Association Accueil Art Activités
"Chandeleur"  à la "Pause-détente"

C'est la "Chandeleur" 

pour notre R.D.V du lundi 3 février 

à la Pause Détente & Jeux de Société. 

Et tant pis si on a pas de chandelles ou un louis d'or 

pour faire sauter les crêpes !

Nous avons dégusté les crêpes maison .... 

dans la joie & la bonne humeur...

 

Evelyne Voicel

Animatrice

Voir les commentaires

2020-01-28T18:00:04+01:00

Les "10 km" à Saint-Colomban

Publié par Association Accueil Art Activités
Les "10 km" à Saint-Colomban

Randonnée du groupe des 10 km à Saint-Colomban
10 janvier 2020

 

Saint-Colomban, soleil et boue

                   Après deux semaines de vacances, les randonneurs étaient heureux de se retrouver. Avec un beau soleil, nous avons randonné sur la commune de Saint-Colomban avec un circuit entre deux rivières, la Logne et la Boulogne, qui se jettent dans le lac de Grand-Lieu. Il a permis un beau coup d'œil sur de jolis manoirs et châteaux de la commune, sur des hameaux (la Mouchetière, de la Bertinière, le Coudroy) du pays Richeteau. En partant du stade omnisports de Saint-Colomban et en empruntant le chemin des Pouzinières, proche de la Logne, nous passons par le hameau de la Barbetière et arrivons à la Boulogne au moulin de Besson (photo). On pourra admirer le château de la Mouchetière (photo - gîte et vignoble de muscadet). Après une pause du côté du Petit Logis, l’itinéraire nous fait traverser la Boulogne et ensuite repasser sur l’autre rive au village de Pont James (photo) où se trouve une minoterie (photo). Le kilomètre 10 sera atteint en traversant la bourgade juste avant le retour au point de départ. Ce parcours emprunte principalement des chemins ruraux " avec beaucoup de boue !" (photos) et quelques tronçons de petites routes goudronnées bien tranquilles. Avec la difficulté du terrain nous avons mis un peu plus de temps qu’à l’accoutumée pour faire notre parcours. Et, en plus des lieux déjà cités, nous avons découvert des exploitations agricoles tournées vers l'élevage de bovins de race normande, de salers, de canards, de poneys, de chevaux puis une exploitation viticole. 

 

Saint-Colomban dans l’Histoire de France

 

La commune (env. 3300 habitants) porte le nom du célèbre saint et évangélisateur irlandais du 6ème siècle, Saint-Colomban. Saint-Colomban se situe près du confluent de la Logne et de la Boulogne et à 10 km env. en amont du lac de Grand-Lieu où elles se jettent. Blason. Les deux burelles ondées d’azur évoquent les rivières, le cœur symbolise les Paydrets c’est-à-dire les habitants du pays de Retz, le buste du saint, blé et raisins rappellent la vocation agricole de la commune.

                  La famille d’un habitant de Saint-Colomban, bûcheron, fut l'une des cinquante familles fondatrices de Montréal, Canada, où elle partit s'installer au milieu des années 1650 ; elle fut célébrée comme telle par la mission des fêtes du 350ème anniversaire de la ville.

            Saint-Colomban apparaît tragiquement dans l’histoire de France avec l’affrontement du 10 février 1794 entre troupes républicaines, qui viennent de subir plusieurs revers, et troupes de Charrette. Et c’est plutôt une victoire des républicains. Après cet épisode, qui s’est soldé par des centaines de victimes, il s’est produit un massacre de masse de civils à Pont-James (cf.plaque commémorative sur la façade du clocher, depuis 1947).

                  En 1832, Saint-Colomban se retrouve au centre d'une conspiration royaliste initiée par Marie-Caroline de Bourbon-Siciles (1798-1870), duchesse de Berry, décidée à faire reconnaître militairement les droits de son fils Henry (futur Comte de Chambord) à prétendre au trône de France occupé depuis juillet 1830 par Louis-Philippe d’Orléans) ; il s’agit en fait de  soulever à nouveau la “Vendée militaire“.

                  La duchesse est hébergée par Hyacinthe de la Robrie, qui sera son plus fidèle soutien local, au château de La Mouchetière (édifié en 1781). A la fin mai, de violents combats sporadiques éclatent à Pont James et aux environs. Le 5 juin, des soldats du roi font irruption dans la cour du château et tuent Céline de La Robrie, la confondant avec la duchesse et aussi cinq métayers qui s’y trouvaient.La duchesse se réfugie à Nantes le 9 juin et y sera arrêtée en novembre, d’abord emprisonnée, puis définitivement exilée. Le corps de H. de la Robrie, devenuproscrit, sera retrouvé sans vie en octobre dans un fossé, près du village de la Lande à Saint-Colomban. Cette insurrection royaliste de 1832 est un échec. 

 

Béatrice – Henri – Gérard - Gilles

Textes : Béatrice et Gilles         Photos : Béatrice et Gérard

 

Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban
Les "10 km" à Saint-Colomban

Voir les commentaires

2020-01-26T10:40:27+01:00

"Aristes" par Roger MAHE

Publié par Association Accueil Art Activités

Voir les commentaires

2020-01-26T10:28:27+01:00

Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne

Publié par Association Accueil Art Activités

Très belle balade au départ de Port Lavigne ,avec un seul car regroupant les "6 Km" et les "8 km".
Le temps maussade en ayant rebuté plus d'un,  mais les absents ayant toujours tort il a fait beau. Quelques surprises animalières durant ce circuit.

Roger
Randonneur

 

Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne
Les "6 Km" et "8 Km" à Port-Lavigne

Voir les commentaires

2020-01-26T10:24:04+01:00

L'activité "Faux-vitrail"

Publié par Association Accueil Art Activités

Les derniers travaux d'un des adhérents de cette activité.

Bravo ! C'est magnifique....

L'activité "Faux-vitrail"
L'activité "Faux-vitrail"
L'activité "Faux-vitrail"

Voir les commentaires

2020-01-26T10:20:06+01:00

Marche nordique à L' île Forget

Publié par Association Accueil Art Activités

Ce jeudi 23 janvier nous avons bravés le froid et nous nous sommes retrouvés sur L'île Forget à jouer du bâton.  Vite réchauffés nous avons accélérés l'allure de marche,
avec quelques exercices "cardio" dans la bonne humeur.
Pour terminer un petit enchaînement de mouvements relaxants proposé par Laurette.

Bravo à tous le monde !

 

 Brigitte, Laurette

Animatrices

 

 

Marche nordique à L' île Forget
Marche nordique à L' île Forget
Marche nordique à L' île Forget
Marche nordique à L' île Forget
Marche nordique à L' île Forget
Marche nordique à L' île Forget

Voir les commentaires

2020-01-26T10:15:08+01:00

Les "8 Km" à "la Trocardière"

Publié par Association Accueil Art Activités

Une première sortie pour 2020 , comme d'habitude sous le soleil du vendredi !!!

Un départ de "la Trocardière" qui nous conduit dans les sous bois de Rezé. Après un passage devant le "chronographe",  nous traversons "Pirmil" pour retrouver les bords de Loire et atteindre le Manoir de  "La Tullaye" où nous attend la galette des Rois des "3A" appréciée par tous.

Roger Mahé

Les "8 Km" à "la Trocardière"
Les "8 Km" à "la Trocardière"
Les "8 Km" à "la Trocardière"
Les "8 Km" à "la Trocardière"
Les "8 Km" à "la Trocardière"

Voir les commentaires

2020-01-21T09:16:28+01:00

Le grand retour en cuisine !!!

Publié par Association Accueil Art Activités

Le grand retour !!!

C'est avec une joie partagée avec tous que nous avons pu reprendre le chemin de la cuisine.

Le local est magnifique, nous sommes parfaitement bien.

Nous avons accueilli la 1ère semaine des "petits nouveaux".

Nous pouvons dire que tout le monde a bien apprécié surtout le fait de partager le repas ensemble.

Nous avons pris comme thème : "Au fil des saisons".
Nous sommes en parfaite harmonie avec celui de l'expo de Mars prochain.

Au menu :

 - Un crémant ( pour arroser notre retour) accompagné de financiers au parmesan

- Crème de brocolis et poireau - noix de St Jacques

- Porc au cidre, courge et marrons

- Crèmes aux épices douces accompagnées de la galette.

(Désolée ! il manque 2 photos des recettes)

 Nous avons très bien mangé, le tout était excellent.

 Avec le dessert, nous avons dégusté la galette offerte par les 3A et Marie Astrid est venue la partager avec nous ... Un grand merci aux 3A.

Malheureusement, je n'ai pas la photo ( elle a mystérieusement disparue ???)

 Rendez-vous en  Février pour de nouvelles découvertes.

Les animatrices :

Pierrette et Rose Marie

Le grand retour  en cuisine !!!
Le grand retour  en cuisine !!!

Que se passe t-il en janvier ?

 

Le partage de la galette des rois , bien sûr.

Et cela remonte à très longtemps.

Il est difficile de ne pas faire le lien avec les Saturnales de l'époque romaine. Durant les fêtes, au moment du solstice d'hiver, maîtres et esclaves étaient sur un pied d'égalité et tout le monde mangeait à la même table. Certains prétendent qu'un condamné à mort était élu puis sacrifié après les fêtes ; C'était le cas à Babylone, pas à Rome.

Tirer un roi était commun dès le Moyen Âge, le 5 janvier. Normalement celui qui trouvait la fève devait payer sa tournée à la tablée. Les plus avares avalaient la fève afin de ne pas débourser d'argent . C'est ainsi qu'est née la fève en porcelaine pour éviter au « roi » de l'avaler.

La fève est le premier légume qui pousse au printemps, surtout ce légume contient un embryon, en vieillissant, il donne vie. La taille compte aussi : ce légume est plat et pas très grand afin de le dissimuler dans le gâteau. Et en plus, tout le monde en avait chez soi.

En 1875 apparaissent les fèves en porcelaine de Saxe et en 1913, celles des ateliers de Limoges. Il s'agissait de poupées, de baigneurs, de bébés emmaillotés : signe de fécondité.

Au début du XXe siècle un monsieur Lion lance une fève en forme de lune avec au dos le nom et l'adresse de son commerce : la 1ère fève publicitaire.

En 1960 apparaît les fèves en plastique.

Bien sûr, il y a des santons qui permettaient de recréer une crèche mais cela a totalement disparu.

Jusque dans les années 1960, l'épiphanie était un jour férié qui tombait le 6 janvier.

De nombreux pays ont conservés la date du 6 janvier et le partage du gâteau se fait plusieurs fois dans le mois.

Voir les commentaires

2020-01-20T09:05:06+01:00

La Galette à 'L'Informatique"

Publié par Association Accueil Art Activités

C'est en présence de notre Présidente, Marie Astrid LOISON,

que le groupe "Non-débutants" de l'Informatique du jeudi

a dégusté la "galette des 3A".

Moment de détente, de bonne humeur et de convivialité .

Et bravo à nos "Reines" du jour...

Gérard
Animateur

 

La Galette à 'L'Informatique"
La Galette à 'L'Informatique"

Voir les commentaires

2020-01-20T09:00:40+01:00

la galette au "patchwork"

Publié par Association Accueil Art Activités

Nous étions très nombreuses pour partager la galette au "patchwork" : 21.

Nous les avons trouvé très bonnes et tout le monde a bien apprécié.

 Merci beaucoup pour ce petit moment de convivialité.

Vivement l'année prochaine !

 

Les animatrices

Christine, Nicole et Rose Marie

 

la galette au "patchwork"
la galette au "patchwork"

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog