Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2021-12-30T17:13:08+01:00

CORRECTIF RENTRÉE JANVIER 2022

Publié par Association Accueil Art Activités

Bonjour à tous,

En complément de notre précédent message à ce propos,

ci-dessous le message de notre Présidente pour les modalités de notre "rentrée"  décalée de Janvier 2022.

 

"Le Conseil d'Administration et moi même vous présentons nos meilleurs vœux pour l'année 2022

Cette année ne se termine pas sereinement car le variant Omicron nous complique la vie.
C'est pour cette raison que le Conseil d'Administration a pris la décision
de repousser la rentrée d'une semaine.

Nous attendons la prochaine conférence de presse qui se déroulera le 5 janvier, à cette date nous appliquerons les consignes du gouvernement.

Ce nouveau variant étant très contagieux nous préférons prendre toutes les précautions possibles afin d'éviter un cluster au sein de l'Association.

Vos animateurs vont venir vers vous par mail ou par téléphone.

Cette décision concerne toutes les activités et vous devez vous y soumettre

Très cordialement

Marie-Astrid et le Conseil d'Administration"

 

Voir les commentaires

2021-12-27T11:39:28+01:00

Bonne Année 2022 à Tous

Publié par Association Accueil Art Activités
Bonne Année 2022 à Tous

Mille bonnes choses à vous pour 2022,

avec l'espoir que nous sortions enfin de cette épidémie.

Surtout prenez soin de vous et à l'année prochaine

 

Le Conseil d'administration

 

Voir les commentaires

2021-12-20T11:51:23+01:00

Les "fresques murales de Diana Taubin" avec les 8 km

Publié par Association Accueil Art Activités
Les "fresques murales de Diana Taubin" avec les 8 km

Les fresques murales de Diana Taubin

Ce vendredi 17 décembre 2021, le groupe des 8km a fait une boucle dans Saint-Sébastien-sur-Loire à la découverte des fresques murales de Diana Taubin.

La Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire, par son ancien maire Joël Guerriau, sous la pulsion des Amis de Saint-Sébastien, a demandé à Diana Taubin Stvolinsky, artiste argentino-espagnole, qui s'était fait connaître pour avoir peint près de 200 fresques en Amérique latine et 80 en Espagne, d'œuvrer dans notre commune afin de mettre en valeur des personnages, des lieux, des activités qui en ont fait ou en font l’histoire.

<1> Notre randonnée commence par un rendez-vous à la Gare d'Anjou ; cette gare évoque la ligne de la compagnie des Chemins de fer de l'Anjou qui passa par Saint-Sébastien-sur-Loire de 1899 à 1947, reliant Nantes à Cholet. Le maraîchage et l'industrie de la conserve ont bénéficié de ce moyen de transport, mais aussi les Sébastiennais qui pouvaient se rendre à Nantes plus facilement à une époque où les voitures étaient rares.

<2> Nous nous dirigeons ensuite vers la mairie où une fresque évoque le traité du 17 février 1795 (29 pluviôse an III). Le manoir de la Jaunaye, entouré de terres agricoles, a l'avantage d'être en dehors de la ville de Nantes et de pouvoir accueillir les délégations vendéenne et chouanne. François-Athanase Charette de La Contrie conduit la délégation des contre-révolutionnaires et signera la paix que lui propose Albert Ruelle, représentant en mission de la Convention.

<3> Puis nous descendons vers le stade René Massé où se situait autrefois un hippodrome dont les courses, en juin, étaient réputées.

<4> Nous remontons par la rue du Clos Rivière pour passer devant l'école Sainte-Thérèse. Ouverte en 1926, dans une maison de style Empire, l'école Sainte-Thérèse avait un parc de plus d’un hectare. La tour, construite en 1832, possédait un belvédère qui fut transformé en château d'eau pour les besoins de l'école. Cette tour fut détruite dans les années 1960. Après la libération, l'école fut transférée dans une propriété proche appelée le Logis. Malgré les destructions dues aux bombardements, le bâtiment peut ouvrir dès le 11 décembre 1944 pour recevoir des élèves. Cet établissement sera acheté par la mairie en 1974 pour y installer l'actuel Maison des associations René Couillaud. L'école Sainte-Thérèse fut reconstruite en 1958 dans la propriété de la Tour, rue Jean-Baptiste Robert.

<5> Nous redescendons par le chemin des Pêcheurs pour observer la fresque située sur le boulevard des Pas Enchantés. Ce boulevard est récent puisque, jusqu'en 1970, c'est un bras de la Loire, le Boireau, qui passait par là et était fréquenté par les pêcheurs de la Becque.

<6> Nous longeons ce boulevard vers l'ouest et remontons par la rue de la Gibraye pour arriver au réservoir de la Galtière. La fresque peinte sur ce "bassin" rappelle l'activité maraîchère de Saint-Sébastien-sur-Loire au début du XXe siècle. Ce bassin fut construit vers 1920 sur la tenue maraîchère de trois hectares de la Tullaye. Le bassin puisait son eau en Loire grâce à une pompe. L’eau, ainsi stockée en hauteur, avait une pression de un kilo environ afin d’alimenter les tourniquets hydrauliques appelés localement "mouilleurs". A partir de 1920, l'utilisation des mouilleurs constitua un progrès d'importance, alors que l'arrosage des cultures maraîchères occupait à cette époque la moitié du temps de travail des producteurs.

<7> Plus bas, sur la maison de la Tullaye, bien connue de la plupart des adhérents des AAA, Diana Taubinn a peint un portrait du Général Cambronne d'après des descriptions d'époque.

<8> Nous nous dirigeons vers la Martellière en quittant le bord de Loire par le chemin de la Chapelle et passons devant la maison où l'écrivain Alphonse van Bredenbeck de Châteaubriant, né le 25 mars 1877 à Rennes et mort le 2 mai 1951 à Kitzbühel (Autriche) a écrit son livre "Les pas ont chanté" (Grasset, coll. Le trentenaire, 1938) dont le titre, déformé, a donné son nom au boulevard des Pas Enchantés. Une fresque sur l'école de la Martellière rappelle les moulins à vent qui fournissaient l'énergie autrefois.

<9> En remontant la rue du Lieutenant Marty, nous arrivons à l'oratoire de Notre-Dame-de-Toutes-Grâces où une statue de la Vierge a été volée en 2011. Une peinture de Diana Taubin remplace désormais cette statue.

<10> La Maison du Douet fait partie du patrimoine remarquable de Saint-Sébastien-sur-Loire. Elle disposait d'une verrière qui a été démontée à cause de son état. Une peinture rappelle sa présence et une "sculpture" fait office de protection.

<11> Le Douet est une rivière maintenant souterraine qui prend sa source aux alentours du Frêne Rond. D'origine romaine, le quartier du Douet est l'un des plus anciens hameaux de la commune. Sur un mur de l'école, une fresque rappelle l'activité des lavandières, Douet venant d'une locution latine qui désigne un lieu de lavoir.

Nous terminons notre boucle en rejoignant la Gare d'Anjou par quelques petites rues et une bonne partie de la rue du Douet.
2021 se termine. Bonne fêtes à tous !

Fabrice, randonneur photographe

Quelques photos :

 

Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km
Les &quot;fresques murales de Diana Taubin&quot; avec les 8 km

Voir les commentaires

2021-12-19T17:35:39+01:00

dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle

Publié par Association Accueil Art Activités

Bonjour à toutes et tous,
L'atelier Aquarelle se lance en cette dernière rencontre de l'année 2021 dans un exercice
inhabituel, la technique dite "mouillé sur mouillé", avec le thème suivant :


la mer et les bateaux, sans oublier un tube de bleu.
Cette technique ne permet qu'un contrôle limité des effets.
C'est exactement ce qui la rend
plaisante. Il faut donc tirer parti des hasards.


Parmi les procédés permettant d'agir, le plus inattendu consiste
à employer du sel (sel fin ou gros sel).
Les effets du sel et sa magie.

Le sel étant rétenteur d'eau, il absorbe celle de la peinture alentour et accélère le séchage.
A mesureque le travail sèche, les cristaux de sel libère l'eau, qui repousse la couleur en formant des petites  taches effrangées en forme d'étoiles.


Nous remercions nos animateurs
Catherine et Dominique
pour cette initiative

Nous vous souhaitons de passer de BONNES FÊTES de fin d'année.


A bientôt   -  Claude Galais
Aquarelliste

 

dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle
dernier travail 2021 de l'atelier aquarelle

Voir les commentaires

2021-12-16T09:19:10+01:00

Le FUSING en fête

Publié par Association Accueil Art Activités

Les dernières réalisations des adhérentes et adhérents
de cette activité complexe mais remarquable !

Tous est possible en cette matière....

Bravo à toutes et tous

 

Le FUSING en fête
Le FUSING en fête
Le FUSING en fête
Le FUSING en fête
Le FUSING en fête
Le FUSING en fête

Voir les commentaires

2021-12-16T09:13:50+01:00

BIODANZA

Publié par Association Accueil Art Activités

Et voila notre dernière séance de Biodanza 2021
dans la joie et le mouvement de la vie.

Même en bal masqué les sourires sont au rendez vous.

Belles fêtes de fin d’année et au mercredi 05/01/2022
pour la joie de se retrouver et danser ensemble
en se souhaitant une bonne nouvelle année.

Hervé FARCIS
Animateur

 

Ci-joint photo de notre séance de ce jour

BIODANZA

Voir les commentaires

2021-12-16T09:08:34+01:00

10 km rando “capes et capuches“

Publié par Association Accueil Art Activités
10 km rando “capes et capuches“

"Randonnée suivant les “Vallées d’Orvault“ ou rando “capes et capuches“

 

Il pleut déjà en attendant le car et la pluie, bien que jamais forte, ne nous quittera plus de tout l’après-midi. L’effectif est réduit à moins de trente marcheurs et il nous faudra simplifier l’itinéraire prévu pour tenir compte du mauvais temps persistant. Au stade de Gagné, au nord d’Orvault, on file vers l’ouest en passant par le lieu-dit La Retardière ; on est alors à plus de 60 m d’altitude et on se dirige alors vers le sud après le 1er km. On emprunte le chemin des Poiriers et celui de La Nouette. Très vite, il sera difficile de reconnaître sous la pluie ses compagnons de marche, bien emmitouflés sous les anoraks, capuches, chapeaux ou encore capes et ponchos. Il y aura des passages bien boueux et même une petite partie de chemin creux convertie en ruisseau. 

Il s’agira ensuite de descendre presque continûment vers la vallée du Cens qu’on retrouve au pont Marchand. On longe alors la rivière et le parcours est jalonné de panneaux commentant la biodiversité si bien illustrée dans ces zones humides et inondables, puis on se dirige vers le centre bourg en passant par l’église. Là, un préau bienvenu permettra de s’abriter quelques minutes. Aussi bien dans sa partie nord qu’au sud notre itinéraire emprunte un chemin labellisé “PR“ (“Promenade et Randonnée“), un label attribué par le comité départemental de la Fédération Française de Randonnée en fonction de critères qualité du balisage, de l’entretien, de la sécurité, de l’intérêt naturel et culturel et de l’environnement. 

Notre itinéraire simplifié nous fait passer vers le nord pour atteindre le domaine du château de la Tour et sa chapelle (petit arrêt admiratif sous la pluie), son parc, sa forêt, ses étangs. Dans cette belle allée vers le château, jonchée d’un lit de feuilles mordorées, bordée d’arbres majestueux, nous profitons encore, à travers les gouttes, des dernières belles couleurs de l’automne. Il nous faudra regagner le stade de Gagné. 

Chacun conclura sans doute que, comme pour notre première rando à Oudon, c’est encore là un bel itinéraire mais qu’il sera bien agréable de refaire sous un ciel plus clément…

            Photos Béatrice et Gilles

 

Béatrice – Henri – Gérard - Gilles
Animateurs"

10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“
10 km rando “capes et capuches“

Voir les commentaires

2021-12-14T10:39:56+01:00

Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»

Publié par Association Accueil Art Activités
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»


La reprise de « L'atelier Mosaïque »

Le confinement sanitaire a interrompu l'activité de cet atelier pendant un an et demi.

Les adhérents sont heureux aujourd’hui de vous présenter quelques uns de leurs travaux.

Bravo à tous !
C'est tout simplement magnifique !

Jacky et Christian
Animateurs

 

Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»
Reprise de « L'atelier Mosaïque d'Art»

Voir les commentaires

2021-12-10T09:56:58+01:00

Randonnées Découverte d'automne

Publié par Association Accueil Art Activités
Randonnées Découverte d'automne

Entre Moutiers et Pornic

       A presque midi, Nous prenons le train à la gare de pont rousseau , pour Les Moutiers en Retz, commune au bord de la baie de Bourgneuf de 1703 Mosnastériens et Monastériennes, De la gare nous remontons au bourg admirer le clos de l'église et de la lanterne des morts

LA LANTERNE DES MORTS

Si les lanternes sont des monuments médiévaux rares, de tradition plutôt périgourdine, limousine ou poitevine, cette lanterne des morts est unique dans la région. Il en reste moins d’une cinquantaine en France, et seule celle des Moutiers est toujours en fonctionnement, et systématiquement allumée pour certains événements : à chaque décès dans la commune, le soir de la Toussaint et le jour des Trépassés. Ce monument religieux, symbolisant la lumière du Christ, est inscrit au titre des Monuments historiques depuis 1913. La lanterne des morts est située à l’emplacement de l’ancien cimetière, au milieu de la place principale du bourg. Cette tour de 7 mètres de haut et de 1,50 mètre de circonférence compte trois petites fenêtres dans sa partie haute, permettant de voir la lumière de la lampe. Jadis, la veilleuse était alimentée à l’huile, aujourd’hui l’électricité l’a remplacée. La porte située au bas de la tour ouvre sur un escalier de huit marches accédant à la lanterne proprement dite. A l’extérieur de cette tour des morts, un autel est dédié à saint Joseph, patron de la Bonne Mort.

 

Puis départ vers la côte où nous cheminons au soleil pendant 5 km pour arriver à la Bernerie par le port royal et les canons du 'Juste' vaisseau de ligne à deux ponts coulés en 1759 sous Louis xv , puis le bassin de baignade – refus du groupe de se baigner!

Nous sommes remontés dans les ruelles ,la marée haute nous permettant pas de longer la plage jusqu'à la Boutinardiere ,à partir de cette plage (8 km )nous sommes à Pornic : Pêcheries, dolmen de Prédaire et de la Josseliere, la fontaine aux Bretons , plage de la source                                   et la thalasso ,de là nous faisons le tour de la pointe de Gourmelon, ici  ce sont les demeures qui nous intéresses et une révision sur les lambrequins – j'ai proposé que chacun-ne en trouve un  pour monter dans le train ! 

Arriver à la gare un petit tour dans le val Saint Martin ,arbre en fleur, panneau sur les abeilles et les ruches …

De retour à la gare, surprise  Gréve des TER des pays de Loire  Après le moment d'étonnement ,nous grimpons jusqu'au carrefour saint Gilles pour prendre un car Aléops, retour à l'heure prévue à Pirmil . Alors que tous ont trouvés  des lambrequins personne n'ai montés dans un train !!

Soleil, fraîcheur et bonne humeur pour cet après-midi automnal

Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne

Torfou-Boussay

Et non car il y a un mouvement de grève
à la SNCF et les TER 

Alors nous partons pour une valeur sûre et agréable : Clisson

      Donc à 19h la veille ,décision prise:départ à 12 h pour Gorges (4752 Gorgeoises et Gorgeois) de la gare nouvelle nous rejoignons le parc écologique des Garennes  (moutons, panneaux explicatives des végétaux et animaux du biotope ) Ce faisant nous descendons le long de la Margerie,  ru qui rejoint la sèvre au pont  Liveau/Angreviers ,avant de rejoindre le pont nous longeons une friche viticole (http://nantes.maville.com/actu/actudet_-mal-aimees-les-friches-viticoles-du-vignoble-de-nantes-peuvent-pourtant-etre-utiles-_region-4973722_actu.Htm)

Au km 2 nous arrivons au Liveau ,moulin à papier et musée après avoir été moulin à farine  ,Suite à une pause-en cas ,nous montons dans le bois de Buis et son belvédère entretenu par le conseil général ,Ensuite nous longeons la sèvre pendant 3,5 km à notre gauche, à droite le mur d’enceinte du domaine de l'Oiselinière , après un petit détour au niveau du pont du périphérique Clisson/Gorges  ( belle discussion avec un prof d'EPS dynamique de Collège) . Village et moulin de Gervaux  avant d'arriver  à la ville. Ensuite c'est le moulin du nid de l'oie  ,bien rénové ,lieu d'exposition   que nous découvrons ,de là nous remontons par les ruelles de la vieille ville à l'église Notre Dame puis  le vieux pont pour rejoindre le viaduc et la toile d'Alain Thomas ensuite nous vagabondons pour admirer les couleurs d’automne dans le parc de la Garenne Lemot  ,on en ressort pour redescendre par le nouveau cheminement (dû à la construction d'un lotissement près de la gendarmerie) au pont de l'arsenal là sur la rive gauche nous sommes à Cugand : le moulin de la feuillée puis Plessard 

Mentionnés dès le XVIe siècle, les moulins de la Feuillée (de Haut et de Bas), dépendant des seigneurs de Clisson, sont exploités par les familles de meuniers Richard, Ouvrard, Chateigner. A la fin du XVIIe siècle, ils sont transformés en deux moulins à papier. En 1793, ils sont incendiés lors des troubles révolutionnaires puis reconstruits par Paul Louis Dagnet, «entrepreneur de manufacture de papier ». En 1837, les moulins sont vendus à l'industriel nantais Paul Chéguillaume. En 1840, le site est transformé en filature de coton. Racheté en 1896, le site est converti en tannerie et mégisserie puis en 1923 en chamoiserie. En 1966, la Feuillée devient le siège de studios de cinéma et télévision de Serge Danot, le créateur de séries télévisées « Manège Enchanté », « les Poucetofs », téléfilms « les grandes batailles du passé », la comédie musicale « les enfants de Cigalune ». En 1995, Mme Martine Danot poursuit les tournages durant quelques années. Depuis le site sert d'habitation et bureaux pour l'association qui organise le Hellfest chaque année à Clisson.

là nous remontons à Clisson (7 399 clissonnaises,clissonnais) vers la chapelle des templiers , Le parc Henri-IV (en face de la Garenne Lemot), dans lequel le sculpteur Lemot fait ériger une colonne surplombée du buste d'Henri IV  et le cimetière St Gilles avec de temple de l'Amour nous rejoignons au plus rapide la gare en fin de rénovation 

En 1866, l'actuelle gare de Clisson récemment construite sur l'axe ferroviaire Nantes - Saintes, se situait à l'origine sur le territoire de la commune de Gorges. Les clissonnais souhaitaient récupérer la jouissance du nouvel équipement, au grand dam des Gorgeois. La rivalité entre les deux municipalités fut telle, qu'il fallut faire appel à l’arbitrage du préfet. L’annexion de la gare et l'emprise ferroviaire environnante fut prononcée en 1932 en faveur de Clisson qui versa une compensation financière à Gorges, laquelle eu l’autorisation d’avoir sa propre gare, en fait une halte située au bas du bourg (situé sur une colline 22. Celle-ci resta en service jusqu'en décembre 2014, avant d'être remplacée par l'actuelle gare située plus proche du bourg

La commune se trouvant à la confluence de la Sèvre nantaise et de la Moine, elle a été victime à plusieurs reprises de fortes crues tout d'abord en 1960 et surtout en 1983 qui a vu tout le bas de la ville submergé par la Sèvre.

 

Le château de Clisson dont la construction a débuté au XIe siècle et s'est poursuivie au cours du XIIIe siècle, est classé au titre des Monuments historiques par décret du 13 août 1924, complété par une inscription en 2004 56.

  • L'ancienne porte de ville, classée au titre des Monuments historiques par arrêté du 21 décembre 1984 57.
  • Le domaine de la Garenne Lemot et sa villa (également sur les communes de Gétigné et Cugand), classé au titre des Monuments historiques en 1969 et 1986, puis inscrit au titre des Monuments historiques en 1988 et 2000 58.
  • Le parc Henri-IV (en face de la Garenne Lemot), dans lequel le sculpteur Lemot fait ériger une colonne surplombée du buste d'Henri IV.

 

le moulin situé en contrebas du pont de Nid d’Oie pourra se visiter. Le moulin, en bord de Sèvre nantaise, a été restauré en 2015 pour accueillir les locaux de l’Établissement Public territorial de bassin versant. La visite guidée du bâtiment permettra de découvrir les vestiges de l’ancienne minoterie et de mieux connaître les missions de l’EPTB en faveur de la préservation des eaux et des milieux aquatiques

Le Moulin du Liveau à Gorges (44)

Le Moulin à papier du Liveau est situé en Loire-Atlantique, à Gorges sur les bords de la Sèvre nantaise.

Deux moulins à farine, l’un rive droite, l’autre rive gauche, composaient le site hydraulique du Liveau mentionné pour la première fois en 1407. Jusqu’en 1561, Il était propriété des seigneurs de Clisson.

  • 1826, transformation du moulin de la rive droite en moulin à papier, activité plus prospère à cette époque, et construction du séchoir (étendoir) marqué dans son architecture par la forte influence italienne répandue à cette époque dans le canton de Clisson.
  • 1827, début de l’activité papetière dans le moulin On y fabrique de «gros papiers gris» ou «papier à enveloppes» (papier d’emballage) vendus aux raffineries de sucres de Nantes.
  • 1850, fin de l’activité papetière
  • 1851 à 1952, reprise de l’activité meunière.
  • 2001, rachat par la commune de Gorges du moulin laissé à l’abandon.
  • 2014, travaux de réhabilitation en vue d’une activité artisanale papetière, à but culturel et touristique.
  • 2015, ouverture au public

 

Une bonne journée d'automne ensoleillée ,il faudra que je réfléchisse à une autre sortie refuge dans le pays Clissonnais puisque la tempête Alex l'année dernière  nous avait aussi obligée à trouver refuge à Clisson !

 

Merci à tous pour votre bonne humeur malgré les aléas dû à la météo , les gréves, virus et autres vicissitudes de la vie

Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne

La Basse-Indre  Saint-Herblain

Nous partons des gares de Saint Sébastien  vers 12 h 35 ,après une attente dans la nouvelle galerie de la gare de Nantes nous prenons le train pour la Basse-Indre Saint-Herblain ,Nous prenons la direction de Basse-Indre en empruntant une passerelle au dessus d'un marais , traversée de la ville pour atteindre  l'embarcadère du bac que nous laissons partir cette fois ,on longue la Loire ,un étier pour parvenir à Haute-indre . Pont et tunnel et nous voilà à Tougas Saint-Herblain (herbinois 46352 ha): butte crée par l'accumulation de déchets mise en sécurité par des cheminées d’évacuation des gaz .2 km sur la butte avec vue sur un immense plateau photovoltaïque (26000 panneaux) ,les communes de Basse-Indre ,Saint-Herblain et Nantes son pont de Cheviré

Puis à la descente nous longeons la voie ferrée Nantes Savenay (Saint-Nazaire,Redon) puis à nouveau une grande passerelle sur le marais de la peloussière puis le village avant d'arriver à la Carrière de Pont Pierre ,son étang ,salle festive, son jardin méditerranéen et son belvédère de là par des petits chemins ( vu d'un cyprès chauve) nous accédons au vigneau puis la Rabotière ,ses jardins .On traverse le boulevard du Général de Gaulle pour traverser le Bois JO:partie aménagée comme partie sauvage sans se perdre ! pour accéder à la route de la Bernardière et la belle vue sur le pont de Cheviré . Puis le jardin et le bois de la Muse , le parc de la Méta ,le collège-Lycée Camus  un jardin partagé aux lauriers où une partie du groupe se sépare à 13 km de randonnée                                                                                          Ensuite à 5 nous continuons à la nuit tombée par les ruelles de Chantenay : autour de la Boucardière ,rue de l'abbaye (naissance de Jules Verne) ,place jean Macé ,l'Abbaye des oblates, parc Schwob et les jardins des belvédères pour redescendre à la gare maritime où l'on se sépare  à 16 km après un avant goût de notre sorties illuminations du 22 décembre .                                                 Merci à tous  et à Danièle pour certaines photos

Le projet "Soleil de Tougas" est un projet de centrale photovoltaïque au sol situé sur les communes de Saint-Herblain et d'Indre, dans le département de Loire-Atlantique (44). Il est porté par la société VSB Energies Nouvelles, acteur de premier plan dans le secteur des énergies renouvelables en France, et spécialisé dans le développement, la construction et l'exploitation de centrales photovoltaïques, de parcs éoliens ou de centrales hydroélectriques.

Le Jardin de Pontpierre

Ce site de 23 hectares était occupé par une carrière de sable et de gravier jusqu'en 1983.

L'aménagement paysager du site de Pontpierre a débuté en 1999, en même temps que la construction de la salle de la Carrière.

Aujourd'hui un jardin de plantes méditerranéennes situé dans la partie nord du site y est installé. Et grâce à un bonne exposition et l'abri naturel que confère l'ancienne carrière notamment des vents du nord, permettent à

Ces plantes de s'y plairent.

Les végétaux s’étendent sur une surface de 5000 m² et sont mis en valeur par des enrochements de granit et grès volcanique.

 

Nom vernaculaire  Cyprès chauve

Nom scientifique Taxodium distichum

 

Emblème de la Louisiane, le cyprès chauve Taxodium distichum est un grand conifère pyramidal qui affectionne dans son milieu naturel les habitats humides et peut développer des pneumatophores, excroissances des racines de quelques décimètres, qui peuvent sortir du sol en terrain humide. Parce que son feuillage ressemble à celui de l'if, on lui a donné le nom de Taxodium, du grec « taxos » (= if) et « eidos » (= forme, aspect). « Distichum » est le mot latin désignant quelque chose à deux rangs, faisant ici référence à la disposition des feuilles. « Chauve » vient du fait qu'il perd ses feuilles, fait rare chez un conifère .

Situé aux portes du quartier de Bellevue à Saint- Herblain, le Bois-Jo est un espace de nature en ville surprenant. Il est situé entre le sud du quartier et le périphérique. Ce vaste espace de 12 ha resté à l’état naturel est un lieu de promenade apprécié au pied des immeubles. Il présente deux parties très contrastées : au nord un espace très ouvert et aménagé avec des bancs, des tables de pique-nique et des plaines de jeux ; au sud une partie plus sauvage presque intacte très boisée avec des cheminements parfois escarpés insoupçonnés. Les promeneurs qui s’y aventurent peuvent s’offrir un dépaysement dans sa partie vallonnée, parcourue par un ruisseau bordé de vieux arbres et de fougères. Il n’est pas rare d’y croiser des écureuils, des hérissons et quelques renards. Les amateurs d’oiseaux peuvent découvrir des espèces communes comme la bergeronnette grise, le chardonneret, la mésange bleue, la grive musicienne, ou le moineau domestique, un oiseau familier en déclin.

Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne
Randonnées Découverte d'automne

Bonne fin d'année à tous

Marie-Françoise
Animatrice

Voir les commentaires

2021-12-04T14:49:30+01:00

Les 10 km à Petit-Mars

Publié par Association Accueil Art Activités
Les 10 km à Petit-Mars

Compte Rendu de randonnée du groupe 10 km
à Petit-Mars, 26.11.2021

 

Après une petite pluie à l’Escall en attendant le car, c’est par beau temps que nous marcherons cet après-midi, avec un soleil intermittent et quasiment rien des passages boueux prévisibles après les pluies des jours précédents. Le point de départ est au nord de Petit-Mars après le hameau de la Furetière et nous marchons plein ouest jusqu’au Portail de Fer marquant l’entrée du vaste domaine. Il s’agira alors de rejoindre vers l’ouest le marais et la rive gauche de l’Erdre. C’est au Port La Rivière, où sont amarrées plusieurs barques multicolores, qu’on y pénètre par un chemin cerné par l’eau mais praticable en toute saison. Nous évoluons alors dans un paysage bucolique, romantique où de vastes étendues d’eau reflètent une belle lumière d’automne. Baignant dans l’eau, c’est un cadre de verdure qui s’offre à nos yeux, fait de plantes lacustres, d’arbustes et d’arbres dont certains arborent les couleurs mordorées de novembre. Il semble même émaner de ces lieux un parfum de mystère. Mais il nous faudra rebrousser chemin pour filer tout droit jusqu’au village du Plessis et son lotissement de constructions récentes. De là il s’agit de partir au sud pour gagner Petit-Mars. Avant d’entrer dans le bourg nous passons devant le pittoresque vieux moulin. Après la traversée du bourg d’ouest en est, on descend vers le lieudit les Portes. C’est là qu’est édifiée une réplique de la grotte de Lourdes qui demande un petit arrêt ; on repart en descendant vers l’étang du Tertre Rouge que l’on contourne largement par un chemin creux de bocage et on passe le petit ruisseau du même nom pour remonter (alt. 20/25 m) vers le hameau de la Pénoue. Un beau chemin de campagne nous amènera au lieu du rendez-vous avec le car. Donc, une randonnée réussie, enrichissante, avec des paysages qui nous ont enchantés. Une conclusion s’impose alors à nombre d’entre nous : l’envie de parcourir à nouveau cette contrée par de jolis itinéraires qui restent à imaginer…

 

(presque tout) sur Petit-Mars

Le nom de Petit-Mars (vallée de l'Erdre, à 20 km au nord de Nantes) vient de Mars, dieu romain de la guerre auquel était dédiée la forêt des bords de l'Erdre qui recouvrait les marais. L'adjectif "Petit" est ajouté en 1560 du fait de la taille du bourg. Les légions romaines ont peu à peu défriché cette forêt originelle pour y établir un camp surtout destiné à surveiller la cité des Namnètes. A la fin du 19ème s., des restes enfouis de monuments romains ont été en effet découverts sur la commune, hippodrome et théâtre, proches des hameaux du Breil et du Vieux Bourg et datant du 2èmes. (époque de l’empereur Hadrien). La bourgade de Marz est née vers l'an 1000 autour du château des seigneurs de “Marz“, à l'emplacement actuel du Vieux Bourg à l'ouest du bourg actuel. Des sites fortifiés (le Pont-Hus, la Pommeraye, le Breil) leur permettaient le contrôle des terres et aussi la surveillance du commerce sur la rivière. L’Erdre et les marais se trouvent à l’ouest de la commune où l’altitude n’excède pas 6 m (20 m au plus pour la petite ville). Le marais de Petit-Mars s’inscrit dans un site protégé Natura 2000.

Avec le développement de la circulation routière, l’Erdre va perdre de son intérêt pour les déplacements. La diligence remplace le coche d'eau, les attelages se substituent aux chalands et aux péniches. L'activité économique se déplace alors vers les axes et carrefours de circulation terrestre et un nouveau bourg va naître au milieu du 17ème s. Durant la Révolution, la plupart des terres de la commune dépendaient de la famille de Charette de La Contrie et Petit-Mars est plutôt favorable à la Chouannerie. Entre 1793 et 1795, Petit-Mars est malmené par le passage de républicains et des vendéens.

 

 Le château du Pont-Hus ou Ponthus (18ème/19èmes.) : une histoire mouvementée.

Vers 1250, Hus de La Musse fait construire un château qui remplace l'ancien édifice féodal édifié en 1070, construit une nouvelle forteresse. Quelques siècles plus tard, la conversion du seigneur au protestantisme fait du château une annexe de l’église protestante de Nantes. Le château est alors démoli par ordre du roi en 1622 suite à un arrêt du Parlement de Bretagne. Il ne restera que des ruines. En 1773, le marquis Amaury de Goyon reconstruit le château. En 1793, le Pont-Hus était un superbe château dont le propriétaire n’avait pas émigré. Mais, cette année-là, une bataille opposant républicains et chouans s’y déroule et le château est en partie brûlé. Au début du 20ème s., le domaine passe par héritage à l’une des branches de la famille de Charette puis à la famille de Cornulier. Il passe ensuite à un propriétaire russe et devient en 2004 propriété du fondateur des magasins Maisons du Monde. Le haras de Hus qui occupe le domaine est très réputé.

 

La Grotte de Lourdes (édifiée en 1958 pour le centenaire des apparitions à Lourdes) est située au lieu-dit Les Portes. Une pierre à inscription (datant de 3000 - 5000 ans avant JC) est adossée au mur droit intérieur de la grotte. On y trouve, depuis 1959, la pierre tombale de Claude Amaury, seigneur de La Musse.

Photos : Béatrice et Gilles

Béatrice – Gérard – Henri - Gilles

Animateurs

Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars
Les 10 km à Petit-Mars

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog