Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2013-07-01T08:36:00+02:00

Club de lecture 2012 - 2013

Publié par Association AAA

En ce début de vacances, ce sujet tombe à point pour nous aider à "glisser" quelques livres dans nos "sacs de plage"....
Une nouveauté, nous vous avons préparé un recueil global des résumés de ces livres, à télécharger si vous le souhaitez.
Marie ANDRE  nous a communiqué la liste:

"Voici les titres des livres lus et discutés
Cette année 2012/2013
par le club de lecture d'Odile ELIE


- "Les autres" d'Alice FERNEY 
   les autres

Lors d'une soirée d'anniversaire, un jeu de société destiné à mieux se connaître devient le révélateur de secrets de famille jusqu'ici soigneusement occultés par la honte, la déception ou la souffrance. Avec délicatesse et cruauté, ce roman d'une rare finesse psychologique interroge la féminité, l'amour et les relations entre les hommes et les femmes.


- "Ce que le jour doit à la nuit" de Yasmina KHADRA 
  ce que jour doit à la nuit

Algérie, dans les années 1930. Les champs de blés frissonnent. Dans trois jours, les moissons, le salut. Mais une triste nuit vient consumer l'espoir. Le feu. Les cendres.
Pour la première fois, le jeune Younes voit pleurer son père.
Et de pleurs, la vie de Younes ne manquera pas. Confié à un oncle pharmacien, dans un village de l'Oranais, le jeune garçon s'intègre à la communauté pied-noir. Noue des amitiés indissolubles, françaises, uives : «les doigts de la fourche», comme on les appelle. Et le bonheur s'appelle Émilie, une «princesse» que les jeunes gens se disputent. Alors que l'Algérie coloniale vit ses derniers feux, dans un déchaînement de violences, de déchirures et de trahisons, les amitiés se disloquent, s'entrechoquent. Femme ou pays,
 l'homme ne peut jamais oublier un amour d'enfance...


- "La liste de mes envies" de Grégoire DELACOURT 
la liste de mes envies

Les femmes pressentent toujours ces choses-là. Lorsque Jocelyne Guerbette, mercière à Arras, découvre qu’elle peut désormais s’offrir tout ce qu’elle veut, elle se pose la question : n’y a-t-il pas beaucoup plus à perdre ? Grégoire Delacourt déroule ici une histoire forte d’amour et de hasard. Une histoire lumineuse aussi, qui nous invite à revisiter la liste de nos envies.


- "Les cerfs-volants de Kaboul" de Khaled HOSSEINI 
  les cerfs volants de Kaboul

Dans les années 70 à Kaboul, le petit Amir, fils d'un riche commerçant pachtoun, partage son enfance avec son serviteur Hassan, jeune chiite condamné pour ses origines à exécuter les tâches les plus viles. Liés par une indéfectible passion pour les cerfs-volants, les garçons grandissent heureux dans une cité ouverte et accueillante. Ni la différence de leur condition ni les railleries des camarades n'entament leur amitié. Jusqu'au jour où Amir commet la pire des lâchetés... Été 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux États-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. «Il existe un moyen de te racheter», lui annonce la voix au bout du fil. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.
«L'intensité dramatique de cette histoire de culpabilité et de rédemption ferait déjà de ce premier roman une œuvre littéraire remarquable. Mais ce serait oublier la redoutable analyse de l'histoire et de la culture afghanes, de la monarchie de Kaboul aux talibans du 11 septembre. Le tout forme un bijou tragique.»


- "L'homme à l'envers" de Fred VARGAS 
  l'homme à l'envers

Le Mercantour est en ébullition : les loups sont de retour et laissent derrière eux leurs traces sanglantes ; les éleveurs sont prêts pour la battue et certains racontent que le meurtrier serait un solitaire, de taille exceptionnelle... À moins qu'il ne s'agisse d'un loup-garou ? Tout le monde y pense, surtout quand au massacre des brebis vient s'ajouter la première victime humaine ! Cinq personnages se lancent sur la piste du coupable et se jettent dans cette histoire extravagante d'homme à L'envers...


- "La couleur des sentiments" de Kathryn STOCKETT 
  la couleur des sentiments

Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s'occuper des enfants mais pas d'utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s'apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même.

- "Jeanne" de Jacqueline de ROMILLY
   Jeanne

En 1977, dans l’année qui suit la mort de sa mère, Jacqueline de Romilly écrit ce texte, en fait imprimer quelques exemplaires, destinés aux amis. Mais, par pudeur, parce qu'il y a quelque chose de vulgaire à dévoiler ce que l’on a de plus intime, elle ne souhaite pas que ce livre soit publié de son vivant et charge son éditeur et ami Bernard de Fallois de le faire après sa mort. Jeanne, c’est le portrait d'une femme aux dons multiples, travailleuse infatigable, qui fit preuve pendant trente ans d'un talent d'écrivain reconnu. Veuve dès le début de la guerre de 1914, elle choisit de vivre dans l'ombre de sa fille,
 tissant ainsi un lien indissoluble entre elles deux.


- "Le confident" d'Hélène GREMILLON 
  le confident

Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme. Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspens psychologique.


- "L'équation africaine" de Yasmina KHADRA 
  l équation africaine

A la suite du suicide de son épouse, un médecin allemand, Kurt Kraussmann, accepte de partir en croisière aux Comores avec un ami pour une mission humanitaire. Mais tous deux sont enlevés par un groupe de pirates somaliens. Dans leur geôle improvisée, ils rencontrent Bruno, un otage français qui semble avoir été oublié et qui, malgré son enlevement, refuse de condamner le continent dont il est tombé amoureux. Pourtant, les conditions de détention sont terribles, et leur gardien, une brute sanguinaire qui se révêle poète, ne fait que les déboussoler davantage. Kurt Kraussmann va éduquer son regard pour comprendre la violence de la réalité à laquelle il est confronté et trouver, du fond de sa prison de cauchemar, une force insoupçonnée.


Marie ANDRÉ
(suppléante du groupe)"

Le résumé complet de ces ouvrages est ici

Et un grand merci à Marie André pour cet envoi.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog