Archives

2014-02-23T07:20:00+01:00

LA FRUITIÈRE (aux amoureux des Pyrénées)

Publié par Association AAA

    Notre poète ROGER, se lasse de cette ambiance morose, où les « précipitations » se bousculent les unes après les autres, où le soleil a décidé de se mettre au repos plus souvent que d’ordinaire, et où l’on se dit qu’effectivement, les « grains », gros ou petits, arrivent toujours par l’Ouest.

  roger mahe 0447 

Alors, tant qu’à être vêtu chaudement, et a subir les colères du Ciel ;

Descendons en pensée vers ces fiers massifs des Pyrénées,

où la pluie est en fait de la neige,

où les torrents sont bien plus vifs que nos fleuves et rivières,

où les habitations sont de bois constituées, et

où le regard se heurte à de majestueux « Rocs »,

dont la puissance se dégage simplement en inspirant le respect.

   

« La Fruitière », se nom chante comme un dessert ou un bonbon,
et sa simple prononciation met en bouche un gout acidulé.

 

Bravo Roger, une fois encore tu nous transportes,
et l’on se croit rendu près de  « Cauterets ».

Pour ceux qui connaissent, vous y trouverez repères….

Image 1Le poème est ici

Le recueil des poèmes de Roger est ici

 

Voir les commentaires

2014-02-23T06:26:00+01:00

les 6 km en images...

Publié par Association AAA

Voici les premières photos de 2014 concernant les Randonnées  du "6 Km".

En  janvier 2014  ils étaient à Saint Julien de Concelles
sur le "circuit de la Chapelle",

6k st julien concelles fev 14 (8)
cloturé par "la  galette des rois",

6k st julien concelles fev 14 (3) 6k st julien concelles fev 14 (6)

mais aussi le "circuit des maraichers à la Planche",

circuit des maraichers
et le "circuit des bords de la Sèvre".

Bords de Sèvre Au détour de la Sèvre
en attente du car-copie-1 Le long du Chemin

Merci à Claude Galais pour nous avoir transmis ses propres photos,
et nous espérons en obtenir régulièrement.

 

Marie, ANDRE, Josette MOURRAIN, Jeanine BOCENO

Animatrices

    L'album  complet est ici


Voir les commentaires

2014-02-22T06:30:00+01:00

10 K au bord de l'Erdre

Publié par Association AAA

de « Pont Tortière » vers « Port Jean »en 10.400 Km.

 

Voilà ce qui nous attendait en ce jour où le soleil avait (à priori) décidé de se montrer un peu, après deux journées de vaste arrosage des terres…  Le bitume encore humide et les « creux » de sols formant de petits réservoirs d’eau, tels étaient les témoignages de ces récentes intempéries reçues ces derniers jours.

 

Alors puisque la météo semblait une fois encore nous sourire, « partons joyeux » vers de nouveaux horizons… Les « bords de l’Erdre » sont généralement paisibles et ombragés, alors « en route ».

 

Qui dit « bords de fleuve », dit topographie relativement plane, alors « hardis amis marcheurs ! ».

 

Le parcours est agréable, et le passage sur la passerelle de bois, qui longe le cours d’eau, permet :

 10kTortière-Port Jean fev 14 (5)

 - d’une part de constater le niveau très élevé de l’eau qui recouvre certains « pontons », habituellement « à pied sec », ainsi que quelques « domaines » qui se trouvent ainsi entourés de « douves » qui ne sont pas leur ordinaire…

 10kTortière-Port Jean fev 14 (2)

- D’autre part, permet également de côtoyer les sportifs « courageux » qui s’échinent en tirant sur les avirons en ahanant bien fort…

 10kTortière-Port Jean fev 14 (4)

Et puis ces canards « col-vert » aux belles couleurs, qui imaginent que le printemps est arrivé, alors se lancent dans quelques danses évocatrices, en nettoyant constamment leur costume de plumes ...

 10kTortière-Port Jean fev 14 (8) 10kTortière-Port Jean fev 14 (7)

Quelques sous-bois aussi, avec un plan d’eau à leurs pieds, se reflètent joliment dans ces « miroirs » providentiels, donnant à certains un air de « jardin japonais ».

 10kTortière-Port Jean fev 14 (12)

Les « Belles Demeures » qui jalonnent le parcours, laissent imaginer la vue, sans doute magnifique, qui doit être la leur, sur ce cours d’eau et ses voyageurs de toutes sortes, qui glissent sur le courant.

 10kTortière-Port Jean fev 14 (19)

Alors le ciel s’obscurcit soudain, et un « gros grain » nous saisit sans « crier gare ».  Trop tard !,

 La douche est déjà prise, la coiffure dévastée, et les habits bons à essorer…

Nous avions déjà « les chausses crottées », nous voici « trempés comme des soupes », mais aussi rapidement qu’elle était venue, l’ondée s’enfuit, comme honteuse de son forfait !

 

A son tour se dessine alors un magnifique arc en ciel, et pour une fois, nous le découvrons en « plein cintre » au dessus des enclos à chevaux, et l’effet d’optique dessine une ligne pour séparer les nuages lourds et noirs, de quelques autres plus cléments.

 10kTortière-Port Jean fev 14 (16)

Belle promenade au final, qui, même si les jambes « tirent un peu » à l’arrivée, aura permit de se revigorer de ce « presque printemps » au bord de l’eau.

L'album complet est ici.

Voir les commentaires

2014-02-18T17:53:00+01:00

Anglais débutant opus 21

Publié par Association AAA

On a coutume de dire :"Ils sont fous ces Romains" !,
Mais alors que dire de nos amis d'outre Manche, à la lecture du toujours très attendu
"Opus" de Chantal ?  On en redemande encore plus tellement c'est drôle.
Jugez plutôt ! ! !  



L'opus 21.

 

De nombreuses traditions existent dans le monde au moment du «Mardi Gras» mais qu'en est-il de nos amis britanniques ?

Ce mardi est appelé «Shrove Tuesday" ou "Pancake day»
  shrove tuesdayaffiche Olney   

(shrove vient de confesser et pancake de crêpe). En cette journée on mangeait des crêpes faites avec tous les restes de lait, de matières grasses, d'œufs... pour s'en débarrasser avant le carême. Il était également d'usage de se confesser.

Dans tout le Royaume-Uni, aujourd'hui encore, c'est une journée de fête où la nourriture est riche et où l'on organise des «pancake races».   pankake race

Cette tradition (+ de 500 ans) commença quand une ménagère, très occupée à faire des crêpes ce jour là, entendit la cloche de l'église qui appelait les fidèles pour le service. Elle se précipita à l'église en courant, tenant encore sa poêle et la crêpe qu'elle cuisait.

Depuis 1445 à Olney en Angleterre, on célèbre «Shrove Tuesday» shrove tuesday

 

avec l'annuelle course de crêpes. 
Les participants, traditionnellement des femmes, font une course de 415 yards( ~380m) une poêle à la main.  Les règles sont strictes, les participants doivent faire sauter leur crêpe au moins trois fois sur le parcours et doivent porter un tablier et un foulard sur la tête. Les hommes peuvent participer mais doivent être vêtus de même. course hommes

La récompense?... Un baiser du sonneur de cloches ainsi qu'un livre de prière!!!
Des villes comme Olney    race à Olney  font des compétitions internationales avec d'autres villes dont Libéral au Kansas (US) depuis 60 ans et Melbourne ( Australie) depuis 30 ans et les récompenses sont beaucoup plus lucratives.

A Londres, chaque «Shrove Tuesday» a lieu le «Rehab Parliament Pancake Race» avec des équipes formées de membres du parlement de la Chambre des Lords, de la Chambre des Communes et du «Fourth Estate» ( médias et presse). Le but est de récolter des fonds pour les handicapés, l'éducation, l'emploi...

Vous pouvez voir sur les photos, les essais de Kate et de David Cameron !
cameron Kate best moment
A quand nos parlementaires  parlementaires

 

faisant la course tout en faisant sauter des crêpes pour récolter des fonds?

A bientôt!

Chantal
Animatrice -
Anglais débutant

Voir les commentaires

2014-02-18T17:47:00+01:00

A vos "casseroles" avec le citron...

Publié par Association AAA

En ce mois de février, nous avons travaillé le citron sous toutes ses formes.
citron

Vous pourrez découvrir ci-dessous, la belle légende de la ville de Menton
où a lieu chaque année la "fête des citrons".

menton 1 menton 2

menton 3 menton 4

menton 5 menton 6

Il parait qu'ils sont excellents malheureusement, nous n'en trouvons pas dans l'Ouest.

Comme d'habitude, nos recettes sont très faciles, très savoureuses et peu onéreuses.

Si vous aimez le citron, ne vous privez pas. !!!

Rendez-vous dans un mois pour découvrir un autre ingrédient

Pierrette et Rose Marie

Animatrices

 Au menu :

- "Citrons farcis au thon"

- "Poulet catalan accompagné de ses Orechiettes"

- "Bichons au citron".

 

(Cliquez sur chaque ligne du menu pour obtenir les recettes, attention le Poulet comporte 2 recettes)

 

L'album des recttes est ici,

 

La "couverture" du livre de cuisine est là

 

 

Un peu d'historique maintenant....

L'origine du citron est peu connue. Certains prétendent que ce fruit serait né d'un croisement avec le pamplemousse, le cédrat et la lime (citron vert)

Ses premières traces remontent il y a près de 3 000ans lors de sa découverte dans les forêts de l'Himalaya, puis il a été cultivé abondamment en Chine. Les Européens ne l'ont connu qu'au IV ème siècle.  Les vertus médicinales de ce fruit étaient usitées par les Arabes dès le X ème siècle. On leur doit la culture à grande échelle en Espagne au Moyen-âge.

Puis grâce à sa richesse en vitamine C, il s'est avéré un véritable remède contre le scorbut (carence alimentaire) notamment lors des expéditions de Christophe Colomb en Amérique.

Les médecins conseillaient sa consommation en cas de grippe, de piqûres de serpents et de préventions d'épidémies.

Ce fruit est l'emblème de la ville de Menton.

 

Une belle légende est attachée à l'origine de la ville : Ève, chassée du paradis terrestre avec Adam, en emporta un fruit d'or. Adam redoutant la colère divine, lui demanda de jeter ce fruit. Après avoir franchi des montagnes, des vallées et des plaines, ils aperçurent la baie de Garavan. Le golfe, la douceur du climat, la végétation luxuriante...tout rappelait à Ève la douceur de l'Éden. Elle y enterra le citron. En ce lieu naquit un petit paradis : Menton ...

 

Le citron est un agrume, fruit du citronnier arbuste de 5 à 10m de haut à feuilles persistantes. Dans l'hémisphère Nord, la maturité du fruit a lieu fin automne, début d'hiver. La France en produit quelques centaines de tonne/an principalement dans les Alpes Maritimes et en Corse.

Le citronnier est le symbole de la bonne fortune.

Pour lutter contre les parasites, les Grecs plantaient des citronniers près des olives et ils utilisaient le jus de citron pour la conservation des aliments.

Le goût et le parfum caractéristiques du citron est dû au citral.

Le citron est le fruit médicinal par excellence. Il contient beaucoup de vitamines C . Le jus de citron est tonifiant pour le système nerveux, l'appareil digestif et l'organisme en général. Il est  antimicrobien. Il a une action calmante sur la muqueuse de l'estomac ; il diminue la viscosité du sang et la pression artérielle, il purifie le sang et il sert à faire perdre du poids. Il a aussi une action étonnante sur la voix.

Pour la cuisine, le citron est utilisé en assaisonnement sur le poisson, remplace le vinaigre, confit dans les tajines, additionné de sucre et d'eau : il compose la citronnade, ingrédient essentiel de la limonade, utilisé en pâtisserie ...etc...

Voir les commentaires

2014-02-16T11:31:00+01:00

Un peu plus de "Fusing" et de gravure....

Publié par Association AAA

Robert DELIMELE, animateur, nous a confié les premières photos de cette saison, pour son activité "Gravure sur verre - Faux vitrail - Cerne - Fusing".


De bien belles réalisations, comme ces porte-couteaux et des pendentifs en "fusing", aux jolies couleurs...
Jugez plutôt !!!

 

 

 

fusing gravure fev 14 (2) fusing gravure fev 14 (3)

gravue-fusing-fev 14 (5) gravue-fusing-fev 14 (4)

fusing gravure fev 14 (5) fusing gravure fev 14 (7)

gravue-fusing-fev 14 (1) fusing gravure fev 14 (8)

 

L'album complet est ici


Voir les commentaires

2014-02-10T18:24:00+01:00

Saint Colomban pour les "8 Km"

Publié par Association AAA
 


Ghislaine nous a communiqué quelques témoignages en images de leur dernière sortie.

" Notre dernière randonnée a eu lieu à St Colomban.

La commune de Saint-Colomban se situe dans la région des Pays de la Loire, au sein du département de la Loire Atlantique et fait partie du canton de Saint-Philbert de Grand Lieu. Elle adhère, avec 8 autres communes limitrophes, à la Communauté de communes de Grand Lieu et se trouve à environ 25 kilomètres au sud-ouest de Nantes. Saint-Colomban est traversée par la Logne et La Boulogne, rivières qui s'écoulent vers le lac de Grand Lieu, le plus grand lac naturel de plaine en France.
1-P1090154

Saint-Colomban s'étend sur 3572 hectares et comptait 3176 habitants au 1er janvier 2013. En 1880, elle recensait 2400 résidents avant de redescendre à 1600 en 1975. Depuis, elle a connu une augmentation régulière avant de faire un bond spectaculaire de 600 habitants de 1999 à 2004 (+29%). Elle garde tout de même son caractère agricole et possède les infrastructures nécessaires et indispensables au bien-être de ses administrés.  La commune propose un cadre de vie agréable en mettant à la disposition des Colombanais un site attractif par ses nombreuses activités. St Colomban est très riche en histoire, je vous invite à vous documenter sur Wikipédia (par exemple).

1-P1090122 1-P1090143

Pour cette sortie du 7 février nous avions surtout les yeux sur nos pieds pour éviter de nous trouver dans l'eau et la boue. Nous avons eu au cours de ce parcours qu'un seul petit incident que j'ai malheureusement raté.
1-P1090144 1-P1090191

Nous avons à un moment donné, dû faire demi-tour car le chemin était trop inondé. Mais le ciel avait prévu de nous envoyer un guide juste au bon moment. Il a pu nous indiquer un détour et même nous accompagner un bout de chemin pour nous mettre dans la direction du Moulin de Besson. Nous nous attendions à voir un moulin à eau avec une roue, mais la roue n'existait pas.

1-P1090196

Le propriétaire que nous avons interpellé a eu la gentillesse de nous ouvrir sa propriété pour nous permettre d'admirer la Boulogne en crue, dans toute sa beauté.

1-P1090215

Nous tenons à le remercier ainsi que Marie Noëlle et Alain pour leur dévouement, car ils sont toujours là pour nous encadrer quelque soit le temps.

Ghislaine
Reporter randonneuse "

L’album est ici

Voir les commentaires

2014-02-08T06:48:00+01:00

les 10 km à Monnières

Publié par Association AAA

Cette randonnée a rassemblé près de 50 adhérents, et ce, malgré la météo désastreuse des derniers jours, qui laissait présager un terrain « boueux », pour ne pas dire « trempé », ce qui aurait pu à nouveau décourager quelques uns. Mais non ! Tant mieux !
Ce jour là, le ciel est moins menaçant et nous espérons tous qu’il ne décidera pas de se « laver » pendant cette promenade.

Nous partons en « terres de vignobles », à Monnières, et parcourons les divers « vallons », couverts de vignes au repos, mais dont les pieds sont pour la plupart dans l’eau.
rando 10k monnieres 7 02 14 (2) rando 10k monnieres 7 02 14 (00)

rando 10k monnieres 7 02 14 (20) rando 10k monnieres 7 02 14 (23)

« Le sentier des moulins » sera notre parcours, et en effet, à plusieurs reprises nous découvrons les vestiges de ces immenses bâtisses, évidemment toujours au sommet des collines, qui certes ont perdu leurs ailes depuis longtemps, mais gardent la magnificence de leur puissante force d’antan, quand le « modernisme » n’était pas encore entré pour leur voler « la tache »…

rando 10k monnieres 7 02 14 (18) rando 10k monnieres 7 02 14 (24)

Les bords de Sèvre permettent une marche sans bruits autres que le chant des oiseaux et de l’eau qui court, avec un débit significativement augmenté qu’à l’ordinaire.
rando 10k monnieres 7 02 14 (13)
rando 10k monnieres 7 02 14 (15) rando 10k monnieres 7 02 14 (5)

Un joli petit pont de rondins ajoute à la curiosité des lieux, et même s’il nous faut regarder où nous posons nos « chausses », cette balade demeure très agréable de sérénité et de plénitude.
rando 10k monnieres 7 02 14 (8)

Et puis l’horizon devient sombre, et les nuages noirs font leur apparition au loin, et chacun de se dire « nous allons en prendre une… », C’est vrai ! Peu de temps après, les « k-ways » et autres « Panchos » sortent des sacs à dos, pour recouvrir les frêles silhouettes des marcheurs, pourtant « hardis », mais détestant cette « lessive » non consentie…


Belle balade tout de même, qui permet de prendre le bon air et « dérouiller » les articulations sur ces quelques « montées » qui ont jalonné le parcours.


L'album est ici

 

La brochure du circuit

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de MONNIERES  (bzh.gif (80 octets) Meliner)

blason monnieres

Monnières vient du bas-latin "molinaria" (moulin ou meunier).

Monnières était jadis une commanderie templière et un relais sur la route de Saint Jacques de Compostelle. Au XVème siècle, les seigneurs de Gobeau (ou Goheau) vivent sur le territoire de Monnières. Jean Méchinot, né vers 1420 à la Cour des Mortiers, participe à la guerre de Cent Ans en tant qu'écuyer de Pierre II, duc de Bretagne.

A la fin du Moyen Age, la maison seigneuriale de Monnières était le château de la Galissonnière (situé aujourd'hui sur la commune du Pallet). Le domaine de La Jannière est érigé en vicomté en 1644. Jacques Barrin fait unir La Jannière à La Galissonnière et obtient le marquisat en 1658. Au milieu du XVIIème siècle, cette seigneurie s'étend sur 14 paroisses. Les Barrin établirent leur haute justice avec auditoire au bourg de Monnières. En juin 1793, avant le siège de Nantes, Charette établit son quartier général au château de la Galissonnière. Le 10 mars 1793, comme les communes voisines, Monnières est entraînée dans l'insurrection générale. Au nombre de 280, des hommes vont combattre sous les ordres de Charette, Stofflet, de Bruc de Livernière.

En 1791, le territoire de la Monnières est amputé des deux tiers. Pendant 20 ans, de 1790 à 1810, Monnières resta chef-lieu de canton et Jacques Langlois fut nommé juge de paix. En 1886, les villages de La Maisdonnière, Ménaudière, Cordouère, La Justice, réclament leur annexion à Monnières, à cause de leur proximité de ce bourg.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog